Résumé

Mon premier est un récit de piraterie. Mon deuxième est une saga familiale. Mon troisième est un polar mâtiné d’humour. Et mon tout s’intitule Les Campbell, une série emmenée par un dessin virevoltant et une fantaisie réjouissante, signée de Jose Luis Munuera, ancien dessinateur de Spirou et Fantasio.

Un pirate est comme tout le monde. Il a une petite famille (que l’on ne montre jamais) et une histoire personnelle qui explique celui qu’il est devenu (sans vouloir tomber dans la psychanalyse à trois euros). Contrairement à ce que l’on croit, il ne passe pas son existence à écumer les mers, à trucider ses adversaires à coups de sabre ou à plonger la tête la première dans un coffre bourré de doublons espagnols. En d’autres termes, il a une vie et il est (presque) un homme comme les autres. Campbell en offre un bon exemple. Ce flibustier précédé d’une solide réputation décide, après la mort de sa femme, de renoncer à son mode de vie et de se retirer du monde afin d’élever ses deux filles. Mais le passé, qui ne s’avoue jamais vaincu, le rattrape un jour : Carapepino, pirate lui aussi mais plutôt dans la catégorie « bouffons », retrouve sa trace. Et il est prêt à tout pour nuire à Campbell afin de s’attirer les bonnes grâces d’un troisième pirate, Inferno. Lequel est décidé à solder les comptes d’un passé qui le hante et cherche à éliminer Campbell de manière définitive...

Polar, saga familiale et histoire de pirates

Les Campbell tire son originalité de sa dualité, à la fois saga familiale et histoire de pirates. La série procède par une succession d’aller-retour entre le passé et le présent, éclairant d’un jour nouveau la vie de Campbell afin de creuser la psychologie du héros et de lui donner une véritable épaisseur. « Ce qui m’intéresse, c’est de créer des personnages complexes que leurs différentes facettes peuvent rendre paradoxaux. J’aimerais que cette richesse permette aux lecteurs de se reconnaître dans leurs réactions », explique Jose Luis Munuera, scénariste et dessinateur de la série, dans le numéro 4079 de l’hebdomadaire Spirou publié en juin 2016. « Je réalise un récit de personnages, avec des drames humains parfois très sombres, mais sur un ton de comédie de situation à la Friends. Toutes ces émotions se passent sur un décor de grande aventure, pleine d’action, ce qui donne un rythme fort au récit. Mais ma construction narrative est celle d’un polar avec un crime dont on connaît le coupable mais dont on découvre les circonstances par la reconstruction du passé des personnages. »

Trier par : Ancien

T1 Les Campbell

Eazycomics
(390)

Véritable légende de la piraterie, Campbell s'est retiré des affaires après le meurtre de sa femme pour élever ses filles en paix, loin des souvenirs douloureux de son passé. Mais celui-ci finit par le rattraper en la personne de Carapepino, pirate imbécile prêt à tout pour avoir les faveurs de l'infâme Inferno, un pirate redouté et redoutable qui n'est autre que l'assassin impuni de la mère d'Itaca et de Genova. Hanté par son passé et ses actes, Inferno désire être débarrassé une fois pour toutes de Campbell. Ce dernier, obligé de fuir, trouve refuge avec ses filles dans une communauté de lépreux. Mais la confrontation paraît inéluctable. Or les liens qui unissent Campbell et Inferno semblent plus complexes qu'il n'y paraît...Une aventure menée sur les chapeaux de roue par Munuera, dont on retrouve le graphisme dynamique et incisif, valorisé par les couleurs magnifiques de Sedyas. Un récit qui mêle avec panache humour, piraterie et grande aventure, tout en revisitant le genre, grâce aux deux jeunes héroïnes qui apportent au récit une dimension très humaine et très proche du lecteur.

T2 Les Campbell

Eazycomics
(308)

Traqués par Carapepino, l'âme damnée de l'infâme Inferno, Campbell et ses filles Itaca et Genova ont trouvé refuge sur l'île Bakalaoo. Mais les événements récents ont réveillé chez Campbell de nombreux souvenirs : sa jeunesse aux côtés de son frère, à l'époque où, ensemble, ils écumaient les mers et forgeaient leur légende de flibustiers exceptionnels, leur rivalité avec le mystérieux et audacieux pirate Morgan, sa rencontre avec Fanny, sa femme, tragiquement disparue... Pendant ce temps, Carapepino intrigue du mieux qu'il peut pour s'évader de la geôle où il croupit, tandis qu'Inferno, désormais gouverneur de Sa Majesté le roi d'Angleterre, continue de rechercher activement Campbell.Alternant passé et présent, ce nouvel épisode émaillé de scènes d'action dévoile le passé de Campbell et d'Inferno. Mêlant saga familiale, humour, piraterie et grande aventure, Munuera signe un récit plein de panache : écriture alerte et graphisme incisif entraînent le lecteur dans une aventure échevelée, dans la grande tradition du roman de piraterie, avec une pincée de modernité et de second degré en plus !

T3 Les Campbell

Eazycomics
(321)

Pirate au grand coeur retiré des affaires pour élever ses deux filles, Campbell a vu son passé resurgir, et avec lui le pénible souvenir de la disparition de son épouse bien-aimée, l'obligeant à fuir avec ses filles et à trouver refuge sur l'île Bakalaoo. Mais la traque continue. Kidnappé par Turco, une vieille connaissance de sa vie d'avant, il se morfond dans sa geôle, sans se douter qu'Itaca et Genova remuent ciel et terre pour le sauver. Car bon sang ne saurait mentir !Scénariste et dessinateur de la série, Munuera poursuit le récit d'une saga familiale placée sous le triple sceau de l'humour, de la piraterie et de la grande aventure. Alternant scènes au présent et flash-back savamment orchestrés, ce nouvel épisode très rythmé enchaîne les révélations. De l'identité enfin dévoilée du flibustier Morgan à l'enlèvement de Campbell et aux manigances d'Inferno avec les gouvernements anglais et français, en passant par les savoureuses retrouvailles de Carapepino avec sa maman, un tourbillon d'événements et de personnages plus hauts en couleur les uns que les autres s'ajoutent à l'intrigue, pour le plus grand plaisir du lecteur emporté par l'écriture alerte et le graphisme incisif de Munuera.

T4 Les Campbell

Eazycomics
(297)

Campbell est en deuil depuis le décès du Turc. Les yeux dans le vague, il ressasse ses souvenirs... Car le Turc était le pirate qui l'avait initié, enfant. Celui qui les avait pris sous son aile, son frère et lui, alors deux gamins perdus, puis Fanny, celui qui avait su l'impressionner par son talent. Ensemble, ils avaient parcouru les mers et navigué longtemps pour trouver la mystérieuse île de Saint-Brandamo, un eldorado recouvert de tant de richesses que les moines qui l'avaient découverte avaient depuis quitté les ordres et fondé les plus grandes et dangereuses dynasties européennes. Vingt ans plus tard, il est temps de réunir le clan du Turc, et de mettre le cap une bonne fois sur cette île au trésor. Si possible avant que les membres de ces puissantes familles ne les arrêtent... Une fois encore, Jose Luis Munuera nous entraîne avec lui sur les flots déchaînés, aux côtés de la plus attachante des familles de pirates. Un univers dense, une aventure captivante et toujours drôle.

T5 Les Campbell

(153)

Remontant la piste du trésor de San Brandamo jusqu'aux portes de l'Inferno, un ancien temple gardé par de féroces aborigènes, Campbell et son équipage s'apprêtent à récupérer le plus fabuleux butin de leur carrière de flibustiers. Mais ils ne sont pas les seuls sur le coup... Pour Campbell et son frère, voici venu le temps des révélations !

1 avis de la communauté