La Rose Ecarlate

La Rose Écarlate est une bande-dessinée jeunesse créée par Patricia Lyfoung, avec un format franco-belge, mais dont le style graphique est doté d’une forte inspiration manga. La Rose Écarlate est éditée chez les Editions Delcourt depuis 2005. La série a été déclinée en spin-off avec La Rose Écarlate Missions, scénarisée par Lyfoung, et dessiné par Jenny, auteure de Pink Diary notamment.

Maud Laroche est la fille d’un forgeron sans histoire vivant dans le Périgord. Intelligente et fine bretteuse, cette jeune femme pleine de vie rêve que son père lui forge une épée et compte bien un jour rencontrer son idole, un bandit dénommé Le Renard.Pourtant, après la mort tragique de son père après qu’un mystérieux inconnu se soit introduit chez eux, Maud rejoint Paris. Ce voyage  est pour elle l’occasion de partir sur les traces de l’assassin de son père qu’elle a réussi à marquer d’une balafre, mais aussi de rejoindre son grand-père inconnu, M. De la Roche. Avec elle pour ce voyage ; l’épée que son père a tout juste eu le temps de lui offrir avant de mourir, ainsi que le livre qu’il protégea de son assaillant jusqu’à son dernier souffle.Comte de son état, ce grand-père que Maud pensait mort se met en tête de faire d’elle une jeune aristocrate bonne à marier, dans l’espoir qu’elle ne devienne pas aussi rebelle que son père, qui fut un grand aventurier avant de s’établir comme forgeron. Mais son entrée dans le grand monde ne se fait pas sans encombre, car dès son premier bal, elle fait la rencontre du Baron De Huet, sosie troublant de l’assassin de son père. 

Rapidement, la soif de justice de Maud la pousse à se créer le personnage de La Rose Écarlate afin de suivre les pas du Renard, et de voler elle aussi aux riches pour redistribuer aux pauvres. Ensemble, le Renard et la Rose Écarlate finissent par former une équipe redoutable, dont l’objectif sera de venger la mort du père de Maud. 

Suite du résumé