Résumé

Dans un monde déchiré par les dieux, un combat épique a lieu : les forces de l’Empereur font face à celle du maître de la Lune Noire. Wismerhill, un demi-elfe ténébreux, et ses compagnons se retrouvent au cœur de cet affrontement titanesque. Enjeu de la fin de la guerre, il traversera des épreuves difficiles... Froideval et Ledroit inventent une des séries de dark-fantasy les plus connues du 9ème Art. Épopée fantastique, inspirée des jeux de rôle, elle met en scène avec brio un monde médiéval-fantastique fascinant.

Nouveau

T21 Les Chroniques de la Lune noire

Nouveauté
(2)

Le seuil ouvert par les Enfers sur Terra Secunda déverse des flots sans cesse renouvelés de démons enragés... Wismerhill, atrocement blessé, n'a plus le choix que de demander à son doppelganger de prendre sa place sur le terrain de bataille. Mais les Enfers déchaînées réclament leur livre de chair, et ne se retireront pas sans elle dans les ténèbres. Scènes épiques magnifiquement mises en images par Fabrice Angleraud, ce nouveau tome écrit par François Froideval aborde une nouvelle étape de la vie et du destin de l'Empereur absolu Wismerhill 1er !

T20 Les Chroniques de la Lune noire

(29)

Les nuits de Wismerhill sont  agitées. C'est que la survie de l'humanité dépend de ses choix, et être l'empereur du monde n'est pas de tout repos non plus. Mais ces derniers temps, ce sont d'autres angoisses qui envahissent ses songes et le mettent en garde : Quelque chose approche, d'infiniment terrible, cruel et sans pitié. Et Wismerhill ressent un sentiment qu'il n'avait pas éprouvé depuis longtemps : une menace sans nom... Pour les trente ans de al série, François Froideval tisse une sombre trame dans laquelle l'Empereur absolu Wismerhill est confronté à sa plus grande épreuve, le tout sur un dessin superbe de Fabrice Angleraud.

T19 Les Chroniques de la Lune noire

(25)

Protéger ses frontières et sceller de nouvelles alliances, s'occuper des jalousies des favorites, calmer les ardeurs d'extrémistes d'un culte qu'on a soi-même initié, dompter des démons familiers, lever de nouvelles armées toujours plus puissantes, lancer les plans d'une forteresse de légende, et en plus devoir former et éduquer un enfant-dieu aussi innocent qu'effroyablement tout-puissant... Une semaine ordinaire dans la vie de l'empereur absolu Wismerhill !

T18 Les Chroniques de la Lune noire

Eazycomics
(44)

Wismerhill a gagné la bataille contre les Ophidiens, mais à quel prix ! Son corps gigantesque inanimé gît sur les cendres de ses ennemis, et nul ne sait comment le ramener à la vie. Et, toujours dans l'ombre, ses adversaires rôdent, complotent, et, aux Enfers même, le nouveau seigneur infernal traque inlassablement les survivants de l'ancienne Terre... Dans ce nouveau tome riche en péripéties, Froideval et Angleraud continuent d'explorer les mystères et les périls de Terra Secunda...

T17 Les Chroniques de la Lune noire

Eazycomics
(157)

À la découverte de la série culte de l'héroïc-fantasy dans ce tome 17 de la série culte de l'héroïc-fantasy. Sur Terra Secunda, Wismerhill, à la tête de l'humanité, doit affronter un nouvel ennemi. Les Ophidiens, espèce autochtone de redoutables serpents guerriers, ont déclaré une lutte sans merci à ces envahisseurs humains venus d'un autre monde. Tandis que l'issue semble incertaine, l'empereur s'engage dans la bataille pour vaincre le terrible roi Serpent et ses troupes innombrables... 17e volume des Chroniques de la Lune noire.

T16 Les Chroniques de la Lune noire

Eazycomics
(178)

À la découverte de la série culte de l'héroïc-fantasy dans ce tome 16 de la série culte de l'héroïc-fantasy. Nouvelle Terre, nouvelles règles, nouveaux problèmes ! Terra Secunda réserve son lot de surprises au nouvel empereur absolu, Wismerhill. À commencer par la découverte d'une population autochtone : les Ophidiens, un peuple de reptiles guerriers qui n'entend pas se laisser envahir. L'exploration d'un monde hostile, la naissance d'un empire, de nouveaux combats en perspective : une véritable aventure épique portée par le dessin ambitieux de Fabrice Angleraud. Ce nouvel album des Chroniques de la Lune noire conclue l'aventure commencée dans le tome précédent.

T15 Les Chroniques de la Lune noire

Eazycomics
(170)

Attention, la lecture de ces "chroniques" pourrait vous emmener dans des univers terrifiants. Vous pourriez croiser sur votre route des personnages inquiétants comme Wismerhill ou Haazheel Thorn et pénétrer dans les arcanes du tout-puissant Empire. Et d'ailleurs qui est vraiment le Maître de la Lune Noire sinon le Malin lui-même ? Considérées comme l'une des meilleures séries d'heroïc-fantasy, Les Chroniques de la Lune Noire ont déjà conquis les lecteurs.

T14 Les Chroniques de la Lune noire

Eazycomics
(141)

Tremblez pauvres mortels, fuyez dragons, trolls, géants et succubes, la fin du Monde telle que nous la connaissons est proche, les portes des enfers vont s'ouvrir et libérer des hordes de démons, la Lune Noire étend son pouvoir sur l'univers. Wissmerhill, seul, face aux Dieux pourra-t-il empêcher l'inéluctable ? Ce quatorzième et dernier tome de l'une des plus grandes sagas d'heroic fantasy clôt d'une superbe façon l'aventure prodigieuse commencée il y a près de 20 ans. Cet album exceptionnel sera édité sous 3 couvertures différentes, réalisées spécialement par Olivier Ledroit.

T13 Les Chroniques de la Lune noire

Eazycomics
(135)

Wismerhill a enfin ouvert les yeux et compris qu'il n'était qu'un empereur fantoche, simple pion dans un jeu à échelle cosmique. Mais parfois le pion se fait fou pour mieux redevenir roi. Refusant d'être le jouet d'Haazel Thorn, il a mis un terme à son plan diabolique et empêché une invasion de démons. Le fils de Lucifer compte bien laver l'affront dans le sang ! Wis et ses compagnons sont maintenant dans l'ombre d'une Lune Noire courroucée. La lumière est au bout du chemin, c'est certain ! Mais ce chemin sera-t-il celui de la mort ou de la victoire. ? 13 tomes et 17 ans après « Le signe des ténèbres », le glas de la conclusion commence à résonner aux oreilles de nos héros. Les dernières alliances se nouent, les derniers masques tombent et l'affrontement final démarre ! Pour l'occasion, Froideval et Pontet ont convoqué un nouveau coloriste, dont le travail, à mi-chemin entre peinture et bande dessinée, donne à l'ensemble une touche de solennité bien légitime. Mais que les puristes se rassurent : les dialogues aussi vivants qu'inimitables de Froideval et le sens épique de Pontet nous prouvent que nous sommes bien dans un « Chroniques de la Lune Noire » !

T12 Les Chroniques de la Lune noire

Eazycomics
(129)

Alors qu'il est parvenu au sommet et que plus rien ne semble pouvoir entraver le destin sanglant de Whismerill, un fait inattendu survient : son père, présumé mort, revient lui révéler toute la vérité ! Le jeune monarque comprend enfin que, depuis le début, il n'est que le jouet d'une vaste supercherie dont Haazel Thorn tire toutes les ficelles. Confiants, les prêtres de la Lune Noire s'autorisent toutes les exactions et les démons arpentent librement le nouvel empire. Mais qu'ils se méfient de l'eau qui dort : Wismerhill est toujours le protégé des vents. Eux ne l'ont jamais trahi. Avec patience et minutie, Froideval met en place le dernier acte de sa série culte. Après un onzième tome de transition, l'action repart de plus belle dans ce nouvel opus. Chaque personnage, de Whismerill au Méthatron, abat ses cartes et entre dans la dernière danse. Paradoxalement, plus la fin se rapproche, plus on renoue avec les débuts de la saga. Pièce par pièce, l'auteur déroule la trame d'un plan soigneusement ourdi. À ses côtés, Pontet ne démérite pas : aussi à l'aise dans les scènes " diplomatiques " que dans les batailles épiques, le dessinateur ne cesse de fluidifier sa mise en scène pour notre plus grand plaisir.

T11 Les Chroniques de la Lune noire

Eazycomics
(130)

Nous avions laissé Wismerhill en fâcheuse posture, le tronc séparé des jambes par le dernier coup d'épée d'un l'Empereur Hagendorf déjà moribond. Mais, pour le fils spirituel de Haazel Thorn, il ne s'agit que d'un léger contretemps. Un sortilège de résurrection plus tard, le voici prêt à accomplir l'ultime outrage pour le compte du noir seigneur : la destruction des tables de la loi. Devant un tel acte, l'Archange choisit de quitter cette terre, emmenant ses fidèles avec lui, laissant toute latitude à Wismerhill pour rebâtir l'Empire à sa guise. Ce onzième tome est plus que jamais la démonstration du talent de Froideval. Le dénouement de la guerre est l'occasion d'une remise à plat de la série pour mieux rebondir. Le scénariste prend le temps de conclure quelques affaires en suspens et de redéfinir son héros, lequel se révèle un parfait " despote éclairé " pour son peuple - après avoir atteint l'apogée de sa folie destructrice. Pontet n'est pas en reste : son talent pour les doubles pages restitue à merveille la dimension " historique " des évènements. De plus, les deux compères nous ont ménagé une conclusion foisonnante de pistes qui laissent présager d'un douzième tome particulièrement intense. Né en 1958, Froideval s'oriente assez tôt vers les jeux de réflexion pour adultes, les wargames et, surtout, les jeux de rôle. Il fonde le magazine Casus Belli, qu'il dirige jusqu'à son départ pour les Etats-Unis en 1982. Revenu en France, il fait ses débuts dans la B.D. en 1988 au sein de Pilote. En 1989, il crée Les Chroniques de la Lune Noire avec Olivier Ledroit, qui connaîtra le succès que l'on sait. Depuis, il publie chez Dargaud (Chroniques de la Lune Noire, Fatum...),chez Glénat (666, Succubus...), et chez Soleil (Mens Magna). Pontet est né en 1971 à Marseille. Grand lecteur des comics américains et de Tolkien, il décide de tenter sa chance dans la bande dessinée après une scolarité assez chaotique. À 22 ans, il envoie des dessins à Froideval qui, séduit, l'invite à prendre la suite de Ledroit sur Les Chroniques de la Lune Noire. Pontet est également le dessinateur de Succubus, chez Glénat, et Meledictis chez Clair de Lune.

T10 Les Chroniques de la Lune noire

Eazycomics
(127)

Bientôt un million d'exemplaires vendus ! Plébiscitée par le public, chaque nouveauté des Chroniques de la Lune noire, est aujourd'hui tirée à 60 000 exemplaires. Chacun des neuf albums précédant L'Aigle foudroyé (la série devrait en comporter quatorze) a atteint le cap des 100 000 exemplaires vendus. La fidélité du public est telle que chaque album embraye directement sur la suite de la dernière planche du précédent sans temps mort ni résumé. Devant le succès de cette série d'héroïc fantasy ?curieusement mal connue des médias? Froideval et Ledroit ont lancé Les Arcanes de la Lune noire racontant la jeunesse de chacun des personnages principaux. Après Ghorghor Bey le demi-ogre, paru en 2001, l'équipe travaille sur l'histoire de Desdemona, la succube rousse. Une BD de bruit et de fureur comme vous n'en avez jamais lue Et de dix ! Pour cet anniversaire, Les Chroniques de la Lune noire, née en 1989 s'offrent la plus fantastique des batailles jamais montrée en bande dessinée. Dans les airs, les dragons impériaux affrontent les chevaliers de la Négation. Sur terre, les machines de guerre impériales font un carnage dans les rangs serrés des trolls et des ogres, tandis que dans les bois les elfes règlent leurs comptes immémoriaux avec les orcs. Plus loin, chaque guerrier nain qui tombe entraîne au moins cinq adversaires dans les abysses infernales. Une saga où l'on réfléchit autant que l'on cogne Mais l'art de la guerre n'est que la poursuite de la politique par d'autres moyens. Et, au-delà de ces époustouflants combats, Les Chroniques racontent d'abord l'affrontement de plusieurs puissances qui se disputent la Terre à coups de trahisons, de manipulations et d'assassinats. L'empereur qui défend son empire à l'échelle d'un continent, Haazheel Thorn, maître de la Lune noire et serviteur de Lucifer, utilise pour l'emporter les recettes que Clausewitz édictera quelques millénaires plus tard. Ou a édicté quelques millénaires plus tôt. Normal, Froideval, l'auteur des Chroniques, fut un célèbre concepteur de jeux de rôles auquel même les Américains de Donjons et Dragons firent appel. Résultat, le lecteur, comme Wismerhill son héros, se fait manipuler et se demande parfois où est le bien, où est le mal. Se fier au blanc ou au noir est parfois bien présomptueux dans Les Chroniques ! Et le pieux Parsifal, homme droit, défenseur des valeurs morales et d'un Dieu unique, ne saura bientôt plus à quel saint se vouer. Un comble. Une épopée plus proche d'Elric que de Conan De Conan le Barbare au Seigneur des anneaux, l'héroïc fantasy déroule ses mondes merveilleux et terribles en littérature, en BD et au cinéma. Wismerhill, le demi-elfe héros des Chroniques est proche d'Elric le nécromancien, sombre albinos créé par l'écrivain anglais Michael Moorcock. À part que Wismerhill, lui, ne se plaint jamais ! Faible au départ, Elric doit son pouvoir à Strombringer, l'épée buveuse d'âmes. La force de Wismerhill repose sur les pouvoirs de la Lune noire. Tous deux sont des héros complexes, manipulés par des forces qui leur échappent. On est loin des gros bras de Conan le barbare ! Des crayons et pinceaux trempés dans une marmite infernale Dessinée d'abord par Olivier Ledroit, puis par Cyril Pontet, Les Chroniques de la Lune noire offrent un mélange de scènes intimistes bourrées de détails, de clins d'oeil, et de combats apocalyptiques. L'Aigle foudroyé, dixième titre de la série, comporte onze doubles pages racontant l'affrontement entre les forces impériales et leurs ennemis ! Onze doubles pages aux cadres explosés pleines de fureurs, de démesure. Un soupçon d'Elric le nécromancien dessiné il y a plus de trente ans par Philippe Druillet, une pincée de Star Wars, une louche de Gladiator et de Seigneur des anneaux, les auteurs de la Lune noire plongent leurs crayons et leurs pinceaux dans une marmite infernale aux ingrédients bien épicés. Quand la mort se persille d'humour Une des raisons du succès de la Lune noire est certainement le mélange réussi d'un dessin époustouflant, parfois intimiste, parfois jonglant avec la démesure, et de dialogues fleurant bon le second degré et l'humour potache. Dialogues qui, au-delà de leurs effets comiques, ont l'immense mérite d'humaniser les personnages les plus improbables. L'héroïc fantasy n'est pourtant pas un genre pratiquant habituellement l'humour. Froideval restera comme l'auteur ayant réussi ce mélange improbable. Une alchimie qui vaut bien celle de la pierre philosophale. Résumé du tome 10, l'Aigle foudroyé Manipulé par Haazheel Thorn, l'archimage maître de la Lune Noire, Wismerhill le demi-elfe a pris la tête des immenses cohortes infernales qui s'apprêtent à mener l'assaut contre les forces de l'Empereur. Parcifal, dirigeant de l'ordre de la Justice, vassal de l'empereur, se tient dans une prudente neutralité, mais accepte d'accueillir en son royaume l'épouse et les enfants de l'empereur. Le grand combat peut commencer. Il sera le plus gigantesque jamais vu sur notre planète et se terminera par un duel à mort dans la salle du trône du palais impérial de Lhynn entre Haazheel, l'empereur, et Wismerhill, nouveau chef des seigneurs de la négation.

T9 Les Chroniques de la Lune noire

Eazycomics
(128)

Après le ralliement des Chevaliers de la lumière à l'ordre de Justice, l'Empire semble avoir retrouvé un semblant d'ordre. Mais Fratus le félon court toujours. Avec Wismerhill, ils ruminent leur vengeance contre l'Empereur, Parsifal et le Prince Dragon. Un nouvel épisode, très attendu, de la saga de Wismerhill et de son maître Haazel Thorn, alias la Lune Noire.

T8 Les Chroniques de la Lune noire

Eazycomics
(137)

La baron Wismerhill et ses copains se retrouvent aux prises avec les morts-vivants de Der Hem Shelbem - une armée de soldats putréfiés et autres créatures hideuses dirigés par un Prince du même acabit. Commentaire de nos héros : "Boudiou, y craint, le bestiau." Le combat est terrible, et Wis semble mal parti, quand Haazheel Thorn arrive à la rescousse et désintègre les putréfiés. Commentaire : "Ça fait tout de suite plus propre." Suite à cette petite virée, Wis est investi des pouvoirs magiques du Prince et hérite de son fabuleux trésor. Pendant ce temps, l'Ordre de la Lumière se dresse contre l'empire et Fratus magouille pour devenir empereur à la place de l'empereur. Attitude arrogante qui déplaît à ce dernier, et également à Parsifal, commandeur de l'Ordre de la Justice. Voilà donc l'armée impériale et celle de Parsifal sur le pied de guerre. Visions d'horreur, trognes d'épouvante, images baroques - cette série de SF fantastique nous entraîne dans une épopée flamboyante dont la drôlerie tient au décalage entre l'image (grandiose) et la totale désinvolture des héros.

T7 Les Chroniques de la Lune noire

Eazycomics
(132)

La destinée du Baron de Wismerhill, maître et seigneur de Moork et d'Orkher, semble éclatante. Devenu l'un des plus puissants féodaux de l'Empire, rien ne semble lui résister. Pourtant, à mesure que sa rencontre avec l'Empereur se rapproche, Wismerhill sent cette odeur indicible de souffre et de mort se rapprocher de lui. Bonne chance, Wismerhill...

T6 Les Chroniques de la Lune noire

Eazycomics
(159)

L'Empire semble victorieux... La discorde ronge pourtant déjà ses rangs. Wismerhill croyait avoir gagné Moork mais les ombres du passé se dressent devant lui, menaçantes, sournoises. Wismerhill est une fois de plus face à son destin. Ceindra-t-il la couronne des ombres? Pourra-t-il faire face aux terribles volontés de l'Aigle bicéphale? se dressera-t-il seul face à l'Empire tout puissant?

T5 Les Chroniques de la Lune noire

Eazycomics
(170)

Le village ORKH est paisible. Les jeunes mâles sont partis pour la guerre, laissant leurs famille en sécurité. Les enfants jouent au bord de la rivière et babillent gaiement jusqu'à ce que l'un d'eux s'inquiète dans son langage d'enfant: " Quoi n'est le broouis?". Le broouis, c'est la calvacade furieuse des Fils de la lumière, commandés par Wismerhill. Et il ne fait pas bon se trouver sur le chemin de ces perfectionnistes qui trucident d'abord les veuves et les orphelins avant d'aller affronter les époux et les pères. Car la guerre qui couvait depuis longtemps est désormais inévitable. De partout, les armées avancent vers le champ de bataille où, déjà Haazheel Thorn tient ses troupes prêtes. Quant à Wismerhill, il a décidé de se rallier au terrible maître de la lune noire. Les portes des enfers sont ouvertes. Les quatre premiers tomes de cette saga d'héroïc-fantasy étaient sortis aux Editions Zenda. Publiées désormais sous le label Dargaud, ces fameuses chroniques redémarrent et nous plongent, à grand renfort d'images saisissantes et de personnages hallucinants, dans une histoire baroque et cruelle, pleine d'horreur et d'humour, dans un dessin comme dans le texte. Nous notons entre autres un amusant clin d'oeil aux " Tontons flingueurs ", avec un grand bonhomme furieux qui "disperse" et "ventile" les terrifiants guerriers.

T4 Les Chroniques de la Lune noire

Eazycomics
(191)

La Lune Noire semble à son zénith et précipite les forces qui s'arrachent les lambeaux de l'Empire de Lhynn vers l'affrontement. L'issue de la bataille ne pourra être que le chaos et la mort pour l'Empereur, les grands vers, et les chevaliers de la lumière. Wismerhill et sa bande de mercenaires ne seront pas que de spectateurs dans le jeu mortel qui débute. et la brûlante Succube, âme damnée de Wismerhill, devra choisir son vrai maître...

T3 Les Chroniques de la Lune noire

Eazycomics
(222)

Face à l'Oracle, Wismerhill se voit enfin révéler une part de son destin tumultueux. Alors que plane sur lui l'ombre des complots de Frater Sinister et Haazhel Thorn, il retrouve son compagnon d'armes favori, le brutal et bête Gorghor Bey, qui a miraculeusement échappé à la mort. A nouveau allié à cette force de la nature, Wismerhill va devoir affronter un péril à sa mesure, car dans les montagnes sauvages de l'Empire de Lhynn rôde le mal absolu, saura-t-il résister au charme diabolique de la Succube qui désire sa perte ? ou sera-t-il à tout jamais marqué du sceau de l'infamie, celui des démons ?

T2 Les Chroniques de la Lune noire

Eazycomics
(244)

Seuls rescapés de la sanglante bataille de Kendhrir, Wismerhill, Pile-ou-face et Fey s'engagent sur le noir chemin pavé d'embûches qui les conduira à l'Oracle... Autour d'eux s'agitent des forces néfastes et maléfiques en une terrible lutte pour le pouvoir absolu : Frater Sinister et ses impitoyables chevaliers de la lumière, l'Archimage Haazhel Thorn et le démon urmarcht, l'Empereur de Lhynn et ses sbires omniprésents... Sur cet échiquier gigantesque, Wismerhill et ses compagnons, tels des pions imprévisibles, s'aventurent là où souffle le vent des dragons ...

1 avis de la communauté