Résumé

Le scénario d’Esther Gil est sublimé par le trait élégant et romantique de Laurent Paturaud. La scénariste a tenu à utiliser une importante documentation – écrite ou visuelle – pour ce récit, pour mieux s’imprégner d’une époque et rester au plus proche de l’Histoire. Ce récit, dont l’action commence à la toute fin du XIXe siècle et se termine en 1917, a pour toile de fond les Indes néerlandaises et le Paris de la Belle Époque. Il relate les trois grandes étapes de la vie de Margaretha Zelle, surnommée Mata Hari : son séjour avec son mari officier dans les Indes néerlandaises où elle s’initia aux danses indonésiennes, son retour en Europe et son ascension fulgurante en tant que danseuse orientale, puis son arrestation par les services secrets français pendant la Première Guerre Mondiale en tant qu’espionne au profit de l’Allemagne se concluant par son procès puis sa condamnation à mort. Cette histoire est entièrement basée sur des faits et personnages réels. Après leur succès Victor Hugo, aux frontières de l’exil, Esther Gil et Laurent Paturaud adaptent avec talent et précision l’incroyable existence de Mata Hari.

Nouveau

Mata Hari

Eazycomics
(6)

Le scénario d’Esther Gil est sublimé par le trait élégant et romantique de Laurent Paturaud. La scénariste a tenu à utiliser une importante documentation – écrite ou visuelle – pour ce récit, pour mieux s’imprégner d’une époque et rester au plus proche de l’Histoire. Ce récit, dont l’action commence à la toute fin du XIXe siècle et se termine en 1917, a pour toile de fond les Indes néerlandaises et le Paris de la Belle Époque. Il relate les trois grandes étapes de la vie de Margaretha Zelle, surnommée Mata Hari : son séjour avec son mari officier dans les Indes néerlandaises où elle s’initia aux danses indonésiennes, son retour en Europe et son ascension fulgurante en tant que danseuse orientale, puis son arrestation par les services secrets français pendant la Première Guerre Mondiale en tant qu’espionne au profit de l’Allemagne se concluant par son procès puis sa condamnation à mort. Cette histoire est entièrement basée sur des faits et personnages réels. Après leur succès Victor Hugo, aux frontières de l’exil, Esther Gil et Laurent Paturaud adaptent avec talent et précision l’incroyable existence de Mata Hari.