Résumé

Le monde était presque parfait...Dans le futur, le monde se divise en deux catégories : les Super-héros, invincibles, parfaits en tous points, et les « Collapses », sous-hommes, mortels et vulnérables face à la maladie. Lorsque Dakota, agent d’élite des Super-héros, raconte son affrontement avec la dissidente Flaming Lips, sa hiérarchie est sous le choc. Elle aurait été sauvée par un vulgaire Collapse... le monde à l’envers ! Plus tard, au cours d’une opération, c’est le redoutable G.I. One qui périt renversé par une voiture. Le monde des Super-héros est en émoi : comment l’un d’entre eux, si fort, si infaillible, a-t-il pu mourir aussi bêtement ? Alors qu’elle retrouve l’usage de ses pouvoirs, Dakota, elle-même, en vient à douter de sa hiérarchie et de sa règle de conduite. « Ordre et probité », d’accord, mais quel prix ?

Trier par : Ancien

T1 Dakota

Eazycomics
(6)

Dans un monde parfait, seuls les super-héros ont leur place...C’est un vendredi soir que Gordon Ox fut pris d’une envie irrésistible de déguster un délicieux risotto dans un restaurant interdit à ceux de sa condition, les « collapses ». Il a d’abord été regardé de travers, imparfait au milieu de ces gens beaux, jeunes, impeccables. Réussissant à se faire oublier, il faillit parvenir à savourer son plat, jusqu’au moment où il commit un acte inconcevable : Gordon Ox toussa. Or, dans les sphères où il a osé s’introduire, tout un chacun dispose bien entendu de super-pouvoirs, et la maladie a été depuis longtemps éradiquée ! Déclenchant la panique, Ox est forcé à fuir. Un agent spécial est mis sur sa piste : c’est la belle et froide Dakota…Ce monde où certains ont les moyens de vivre mieux plus longtemps, plus en forme, plus beaux, et creusent toujours plus l’écart avec le reste de la population, ça ne vous dit rien ? Dans cette nouvelle série inspirée de l'univers des "super-héros", Dufaux et Adamov nous tendent un miroir ironique et distancié sur notre propre société…  

T2 Dakota

Eazycomics
(5)

Le monde était presque parfait...Dans le futur, le monde se divise en deux catégories : les Super-héros, invincibles, parfaits en tous points, et les « Collapses », sous-hommes, mortels et vulnérables face à la maladie. Lorsque Dakota, agent d’élite des Super-héros, raconte son affrontement avec la dissidente Flaming Lips, sa hiérarchie est sous le choc. Elle aurait été sauvée par un vulgaire Collapse... le monde à l’envers ! Plus tard, au cours d’une opération, c’est le redoutable G.I. One qui périt renversé par une voiture. Le monde des Super-héros est en émoi : comment l’un d’entre eux, si fort, si infaillible, a-t-il pu mourir aussi bêtement ? Alors qu’elle retrouve l’usage de ses pouvoirs, Dakota, elle-même, en vient à douter de sa hiérarchie et de sa règle de conduite. « Ordre et probité », d’accord, mais quel prix ?

2 avis de la communauté