Résumé

Aldébaran est une planète colonisée par les humains depuis une centaine d’années. Sans nouvelles de la Terre, une organisation est rapidement mise en place. Mais lorsqu’un village est anéanti par un monstre marin, la Mantrisse, Kim et Marc, les seuls survivants de ce drame, décident de prévenir les autorités. Une course contre le temps pour sauver la planète commence... Aldébaran est le premier cycle de la saga Les Mondes d’Aldébaran inventée par Léo. Un classique de la science-fiction qui se poursuit avec le cycle de Bételgeuse.

Trier par : Ancien

T1 Aldebaran

Eazycomics
(785)

La planète Aldebaran est coupée de tout contact avec la terre depuis un siècle. Les habitants d'Arena Blanca, un petit village de pécheurs, y mènent une vie paisible, loin du pouvoir tyrannique exercé par l'église et l'armée. Jusqu'au jour où toutes sortes de signes étranges semblent annoncer une catastrophe. Un énorme poisson des hauts-fonds vient mourir sur la plage, tandis que la mer se vide de ses poissons habituels, avant de se solidifier et d'avaler un bateau. Et la catastrophe arrive, sous la forme d'un monstre marin qui engloutit le village sous une substance gluante. Ce monstre, qui change de forme et de comportement selon son humeur - généralement mauvaise - intéresse beaucoup de gens : Driss Shediac, un étranger énigmatique qui a essayé de prévenir les habitants, mais personne ne l'a cru. La jolie journaliste Gwendoline Lopes et surtout, l'inquiétant prêtre Loomis dans son dirigeable militaire. Parmi les rares survivants, Marc et Kim, deux adolescents qui s'entendent comme chien et chat, décident de partir pour Anatolie, la capitale, et d'y recommencer leur vie à zéro. Pour son premier album en solo, Léo, dessinateur de la série Trent, invente un monde envoûtant et fantastique, plein de mystères, d'embûches et d'amours compliqués, dans le très joli décor d'une planète finalement plus inquiétante que prévu.

T2 Aldebaran

Eazycomics
(710)

Pour les colons terriens qui occupent la planète Aldebaran, tout semble planifié. Mais peu à peu des événements insolites se produisent. Sans nouvelles de la Terre, Aldebaran est isolée. Coupés de tout contact, les habitants d'Aldebaran doivent faire face à plusieurs bouleversements aux conséquences inquiétantes. Le danger principal semble venir de l'océan d'où surgissent des créatures monstrueuses et hostiles. Mais qui possède vraiment une explication à cette évolution aussi terrifiante qu'incontrôlable ? Marc et Kim, deux adolescents qui ont survécu à l'anéantissement de leur village, rejoignent la capitale, Anatolie, afin de trouver une réponse. Une série captivante qui sera bientôt suivie par un nouveau cycle : Bételgeuse.

T3 Aldebaran

Eazycomics
(726)

Nous retrouvons Aldebaran, la planète où a été fondée la première colonie humaine hors du système solaire. Les habitants d'Arena Blanca y vivaient heureux, loin de la tyrannie de l'armée et de Monseigneur Algernon Loomis, jusqu'à ce qu'un monstre marin les engloutisse sous une marée de bave. Parmi les rescapés, Marc et Kim, deux ados qui s'entendent comme chien et chat, tentent de rejoindre Anatolie, la capitale. C'est là qu'ils tombent sur "la blonde", Alexa, biologiste et amie de Driss, l'homme qui en savait long sur la catastrophe d'Arena. Marc croupit dans une prison depuis trois ans et demi, mais Monsieur Pad, curieux petit bonhomme et magouilleur de première, le fait évader. A Anatolie, Marc retrouve Gwen, la fille du sénateur Valdomiro Lopes, José le musicien, et Kim, qui a changé : d'ado anguleuse, elle est devenue une bien jolie jeune fille. Mais les choses n'étant jamais simples, José est amoureux de Kim, qui aime Marc, qui aime sûrement Kim mais ne le sait pas encore. Quant à Driss et Alexa, ils sont sur une île, en train de guetter l'arrivée des grégoires, sympathiques bestioles d'environ cinq tonnes qui seraient l'une des formes de la mantrisse, le colossal monstre marin doué d'intelligence. Pendant ce temps, Marc, Kim et Monsieur Pad s'introduisent clandestinement au musée d'Anatolie et étudient d'étranges photos qui, décidément, posent sur Alexa et Driss une foule de questions sans réponse. Après la Catastrophe et la Blonde, le troisième volet d'une aventure envoûtante, entre fantastique et SF, pleine de mystères, d'inventions pittoresques et d'amours compliquées.

T4 Aldebaran

Eazycomics
(689)

Pour les colons terriens qui occupent la planète Aldebaran, tout semble planifié. Mais peu à peu des événements insolites se produisent. Sans nouvelles de la Terre, Aldebaran est isolée. Coupés de tout contact, les habitants d'Aldebaran doivent faire face à plusieurs bouleversements aux conséquences inquiétantes. Le danger principal semble venir de l'océan d'où surgissent des créatures monstrueuses et hostiles. Mais qui possède vraiment une explication à cette évolution aussi terrifiante qu'incontrôlable ? Marc et Kim, deux adolescents qui ont survécu à l'anéantissement de leur village, rejoignent la capitale, Anatolie, afin de trouver une réponse. Une série captivante qui sera bientôt suivie par un nouveau cycle : Bételgeuse.

T5 Aldebaran

Eazycomics
(665)

Flash-back : Aldebaran, la planète où s'est établie la première colonie humaine hors du système solaire, est aux mains d'un régime totalitaire, et nos héros sont traqués par la police. Parmi eux, Marc et Kim, rescapés du village d'Arena Blanca englouti par la bave de la mantrisse ; Alexa et Driss qui, depuis cent ans, bénéficient d'un élixir de jeunesse distribué par la même mystérieuse mantrisse. Les voilà échoués avec leurs amis dans un gigantesque marécage infesté de monstres carnivores. Certains essaient de rejoindre la mer à dos de théodores, sympathiques herbivores, tandis que les autres descendent la rivière dans une grosse calebasse vide. Mais alors qu'ils atteignent enfin la mer, un dirigeable se profile dans le ciel avec, à son bord, le gouvernement au complet. Dieu merci, la mantrisse est intelligente. Elle sait reconnaître les siens et ne distribue pas son élixir de jeunesse - le plus vieux rêve de l'humanité - à n'importe qui. Léo boucle en beauté le cycle Aldebaran, série qui se situe entre SF et fantastique, et dont le scénario envoûtant et attachant est soutenu par des inventions graphiques captivantes : les monstres sont " inédits " et franchement infects, et le fonctionnement de la mantrisse, créature d'architecture étrange et improbable, arrive à nous étonner. Heureusement, l'histoire n'est pas finie, car l'auteur nous annonce le départ d'un astronef pour Bételgeuse, constellation d'Orion...

1 avis de la communauté